Entretien chaudière

Un entretien régulier est absolument nécessaire si vous voulez garantir le bon fonctionnement de votre chaudière au gaz ou au mazout.  De plus, c’est une obligation légale. Voici un aperçu du déroulement de l’entretien d’une chaudière ainsi que de la législation en Wallonie.

 

Déroulement

L’entretien se fait en quatre étapes : ramonage du conduit de fumée ou de la cheminée (si nécessaire), nettoyage, le contrôle et enfin, le réglage de la chaudière.

Durant le nettoyage, on nettoie le corps de chauffe, la veilleuse et le brûleur.

Le contrôle sert à vérifier plusieurs facteurs qui déterminent la sécurité d’une chaudière. L’endroit où elle est située, l’étanchéité des conduits et le fonctionnement de la chaudière en général. De plus, c’est lors de cette étape qu’on détecte s’il y a des problèmes liés au monoxyde de carbone (gaz inodore et létal). Celui-ci peut se former dans les chaudières quand il y a un manque d’air ou que les conduits sont encrassés.

L’entretien est obligatoire, mais vous avez de toute façon intérêt à entretenir votre chaudière régulièrement. Cela permet d’optimiser sa performance, d’éviter les problèmes et de rester en règle par rapport à votre assurance. C’est aussi un gain de sécurité et un geste écologique.

 

entretien chaudiere

 

Obligations légales

En région wallonne,  la fréquence de l’entretien dépend du type de combustible.

  • Solide (bois, charbon, pellets) : entretien une fois par an
  • Liquide (Mazout ou fioul) : entretien une fois par an
  • Gazeux : entretien une fois tous les trois ans.

De plus, le technicien qui réalise l’entretien doit être agréé pour le type de combustible qu’il contrôle. Et si votre chaudière a plus de 15 ans et a une puissance supérieure à 20 KW, un diagnostic approfondi doit être effectué afin de déterminer l’état de santé de la chaudière. Celuic-i ne doit être fait qu’une fois et reste valable tant qu’on ne modifie pas l’installation de chauffage.